Nos actualités

Nouvel IRM au CH Auxerre

CH d'Auxerre

03 décembre 2021
Actualités des établissements

Le service d’imagerie vient de remplacer son Imagerie par Résonance Magnétique (IRM), par une IRM dite 3T pour 3 Tesla (unité de densité du champ magnétique) de toute dernière génération. Il s’agit d’une IRM de haut champ magnétique. Le 1er patient pris en charge sur cet équipement le 7 septembre a permis de débuter la formation des équipes. Les examens ont été programmés progressivement par zones anatomiques.
 
 

L’IRM, qu’est-ce que c’est ?

L’IRM est une technique d'imagerie médicale permettant d'obtenir des vues en deux ou en trois dimensions de l'intérieur du corps de façon non invasive. C’est l’examen le plus adapté pour visualiser les tissus mous. Il existe deux grandes catégories d’IRM : celles à champ magnétique standard (1,5T) et celles à haut champ (généralement 3T pour l’imagerie humaine). En fonction des cas, certains examens d’IRM seront faits sur une machine 3T pour des analyses nécessitant davantage de précision ; pour d’autres examens, la machine 1.5T suffit.

 

Quels sont les avantages de ce nouvel équipement ?

  •  Une plus grande précision d’analyse : L'augmentation de l'intensité du champ magnétique à 3 Tesla entraîne une augmentation proportionnelle du rapport signal/bruit et permet donc une augmentation du signal IRM, par rapport à l'ancien équipement 1.5 Tesla. Cette augmentation de signal peut être exploitée de différentes manières et avoir plusieurs avantages : comme raccourcir le temps de l’examen avec un signal équivalent à celui d’un champ magnétique standard ; analyser de petites structures ou anomalies ; explorer dans de meilleures conditions un phénomène dynamique, comme par exemple la vascularisation cérébrale.

 

  • Mieux détecter les lésions : L’IRM 3T permet de mieux détecter certaines lésions, notamment l’imagerie du cerveau, de la prostate et les petites articulations :

· Augmentation de la sensibilité de la détection de lésions ischémiques aiguës de petite taille (AIT/AVC),

· Amélioration de la résolution spatiale s’applique à l’exploration morphologique des hippocampes dans le diagnostic de la maladie d’Alzheimer,    à la détection de petites lésions de sclérose en plaques ou de métastases, à l’étude fine du cortex dans les épilepsies,

· Augmentation de l’effet de susceptibilité magnétique à plus haut champ permettant d’améliorer la détection des hémorragies, l’imagerie de perfusion des tumeurs et l’IRM fonctionnelle (BOLD).

 

  • Offrir un service de proximité aux patients : L’acquisition de ce nouvel équipement permet de prendre en charge des patients qui auraient été envoyés à Dijon ou Paris et permet de réaliser les examens au plus proche de leur domicile. Un confort appréciable pour la population.

 

  • Perfectionner l’équipe : Ce nouvel équipement va permettre aux professionnels de santé d’acquérir de nouvelles compétences en relation avec une technologie plus pointue. L’accent va être mis sur une prise en charge de qualité accrue grâce à la mise en place de nouveaux protocoles adaptés à cette nouvelle technologie. Un accompagnement par un ingénieur d’application présent sur site a accompagné l’équipe durant deux semaines pour aider à la prise en main de la nouvelle console et assurer la formation des professionnels de santé à des prises en charge très spécifiques. Certains examens particuliers restent encore à programmer pour parfaire les connaissances de ce nouvel outil.

 

Ce nouvel équipement vient renforcer le plateau d’imagerie de pointe déjà constitué de deux scanners, d’un mammographe et d’un panoramique dentaire.

Une demande d’autorisation pour l’exploitation d’un deuxième équipement, en lien avec la polyclinique, a été déposé à l’ARS. Cet équipement sera le 3ème sur le secteur de l’Auxerrois.

 

Financement par le FEDER

L’établissement a reçu une subvention de 1 200 000 €, par l’intermédiaire de l’Union Européenne. Les travaux, l’aménagement de la salle et l’acquisition de ce nouvel IRM ont été en partie financés grâce au Fond Européen de DEveloppement Régional (FEDER).

 

 

Hommage au Dr Guinard

Lors de l'inauguration de ce nouvel équipement, l'équipe d'imagerie a souhaité rendre hommage au Dr Jérôme Guinard, ancien chef de service.

Aussi, une plaque commémorative a été apposée et le service porte désormais son nom.

 

Le Dr Jérôme Guinard : Acteur du changement au CH d’Auxerre

    Curieux des évolutions technologiques, le Dr Guinard n’a cessé d’œuvrer pour moderniser le service d’imagerie. Grâce à son ambition, l’établissement s’est progressivement doté, depuis son arrivée en  1979, d’équipements d’échographie, d’un scanner puis d’une IRM.

    Ses grandes valeurs humaines ont elles aussi contribué à professionnaliser les équipes en leur apportant compétences et pédagogie.

   Après sa carrière au CH d’Auxerre, le Dr Guinard laisse à son équipe un service d’imagerie performant pour une meilleure prise en charge des patients.